Ghana (fr_FR)

Résultats de la recherche pour "". Page 1 sur 1, Résultats 1 à 1 sur 1
Titre Lieu Date Sort descending
Réinitialiser
Security Supervisor-CCTV
Security Supervisor-CCTV GH Security Operations
GH 5 juil. 2024

GHANA

Iduapriem

Iduapriem est une opération multiple à ciel ouvert située dans l'ouest du Ghana, près de la ville de Tarkwa.

GHANA

Iduapriem

Iduapriem est une opération multiple à ciel ouvert située dans l'ouest du Ghana, près de la ville de Tarkwa.

Aperçu et localité

La mine Iduapriem couvre une concession de 137 km2 qui comprend Sud-Ouest d'Ajopa et est située dans la région ouest du Ghana, à environ 70 km au nord de la ville côtière de Takoradi et à environ 10 km au sud-ouest de la ville de Tarkwa. Il est limité au nord par Gold Fields Ghana Limited (mine de Tarkwa) et à l'est par le Ghana Manganese Company Limited (une mine de manganèse qui existe depuis les années 1920).

Iduapriem est une mine à ciel ouvert avec deux circuits comprenant chacun un broyage en deux étapes - un circuit de gravité et une usine de carbone-en-lixiviation (CIL). Le circuit de gravité récupère environ 30% de l'or et le reste est récupéré par l'usine de lixiviation avec une capacité de 418 ktpm.

Une histoire brève

Une étude de faisabilité a été achevée en 1990 et, en octobre 1991, les propriétaires d'alors, Golden Shamrock Limited, (Golden Shamrock) ont commencé la construction d'un circuit de broyage semi-autogène de 1,36 million de tonnes par an et d'une usine avec lixiviation (CIP).

L'exploitation minière a commencé en août 1992 avec la première coulée d'or réalisée en septembre de la même année. Golden Shamrock a été acquis par Ashanti Goldfields Company Limited en 1996.


En 2000, une partie de la société non opérationnelle Teberebie Goldfields Limited (une filiale de Pioneer Goldfields Limited) a été achetée, ce qui a entraîné une augmentation de la réserve de minerai et de la durée de la mine. En 2002, Ashanti a amélioré la capacité de l'usine à 4 Millions de tonnes par an et, en 2004, Anglogold a fusionné avec Ashanti pour devenir Anglogold Ashanti.

En 2009, la capacité de l'usine a été encore étendue à 5,2 millions de tonnes par an. Un plan d’investissement de trois ans est actuellement en cours pour réviser et étendre la vie d'Iduapriem. Le plan, qui implique le décapage accéléré des déchets, comprend également l'augmentation de la capacité du barrage des résidus d'Iduapriem pour correspondre au plan de mine révisé.

Aperçu et localité

La mine Iduapriem couvre une concession de 137 km2 qui comprend Sud-Ouest d'Ajopa et est située dans la région ouest du Ghana, à environ 70 km au nord de la ville côtière de Takoradi et à environ 10 km au sud-ouest de la ville de Tarkwa. Il est limité au nord par Gold Fields Ghana Limited (mine de Tarkwa) et à l'est par le Ghana Manganese Company Limited (une mine de manganèse qui existe depuis les années 1920).

Iduapriem est une mine à ciel ouvert avec deux circuits comprenant chacun un broyage en deux étapes - un circuit de gravité et une usine de carbone-en-lixiviation (CIL). Le circuit de gravité récupère environ 30% de l'or et le reste est récupéré par l'usine de lixiviation avec une capacité de 418 ktpm.

Une histoire brève

Une étude de faisabilité a été achevée en 1990 et, en octobre 1991, les propriétaires d'alors, Golden Shamrock Limited, (Golden Shamrock) ont commencé la construction d'un circuit de broyage semi-autogène de 1,36 million de tonnes par an et d'une usine avec lixiviation (CIP).

L'exploitation minière a commencé en août 1992 avec la première coulée d'or réalisée en septembre de la même année. Golden Shamrock a été acquis par Ashanti Goldfields Company Limited en 1996.

En 2000, une partie de la société non opérationnelle Teberebie Goldfields Limited (une filiale de Pioneer Goldfields Limited) a été achetée, ce qui a entraîné une augmentation de la réserve de minerai et de la durée de la mine. En 2002, Ashanti a amélioré la capacité de l'usine à 4 Millions de tonnes par an et, en 2004, Anglogold a fusionné avec Ashanti pour devenir Anglogold Ashanti.

En 2009, la capacité de l'usine a été encore étendue à 5,2 millions de tonnes par an. Un plan d’investissement de trois ans est actuellement en cours pour réviser et étendre la vie d'Iduapriem. Le plan, qui implique le décapage accéléré des déchets, comprend également l'augmentation de la capacité du barrage des résidus d'Iduapriem pour correspondre au plan de mine révisé.

Aperçu et localité


Obuasi est une opération souterraine avec les principaux accès à la mine composés de puits et d'accès singulier avec des niveaux reliés entre 15 et 30 m. L'extremité des profondeurs d'Obuasi, qui est située au sud de la mine, est conçue pour s'étendre à une profondeur d'environ 1 500 m. L'opération souterraine d'Obuasi utilise principalement la méthode d'exploitation minière à long trou ouvert (LHOS) pour l'extraction du minerai.

L'infrastructure existante comprend une usine de traitement de 2,4 Millions de tonnes par an avec flottation et oxydation bactérienne (BIOX), un développement souterrain, des puits de levage et les infrastructures associées, la réticulation de l'électricité et de l'eau, des complexes de bureaux, des ateliers et des lotissements d'entreprise. L'électricité est fournie à la mine par la Volta River Authority et GridCo.

Une histoire brève _Historique bref

La production à Obuasi a commencé en 1897 et s'est arrêtée au dernier trimestre de 2014. Certains aspects de la mine se sont poursuivis dans des conditions opérationnelles limitées, notamment le développement de la rampe souterraine. Une étude de faisabilité favorable a été achevée en 2017 et a indiqué un dossier technique et économique solide avec une durée de vie prévue de 20 ans.

En 2018, l'approbation a été reçue du conseil d'administration d'AngloGold Ashanti pour poursuivre le projet. Le projet de réaménagement a débuté fin 2018 et le premier or a été coulé au cours du quatrième trimestre 2019.

 

  • La phase 1 du projet de redéveloppement s'est achevée fin septembre 2020 et la production commerciale a commencé le 1er octobre 2020.
  • La phase 2, construction et développement de la mine, a été achevée en 2021.
  • La phase 3 du projet de redéveloppement est actuellement en cours pour développer l'infrastructure nécessaire pour soutenir la montée en puissance  de la production prévue à 5 000 tonnes par jour d'ici la fin de 2023.

Aperçu et localité

Obuasi est une opération souterraine avec les principaux accès à la mine composés de puits et d'accès singulier avec des niveaux reliés entre 15 et 30 m. L'extremité des profondeurs d'Obuasi, qui est située au sud de la mine, est conçue pour s'étendre à une profondeur d'environ 1 500 m. L'opération souterraine d'Obuasi utilise principalement la méthode d'exploitation minière à long trou ouvert (LHOS) pour l'extraction du minerai.

L'infrastructure existante comprend une usine de traitement de 2,4 Millions de tonnes par an avec flottation et oxydation bactérienne (BIOX), un développement souterrain, des puits de levage et les infrastructures associées, la réticulation de l'électricité et de l'eau, des complexes de bureaux, des ateliers et des lotissements d'entreprise. L'électricité est fournie à la mine par la Volta River Authority et GridCo.

Une histoire brève _Historique bref

La production à Obuasi a commencé en 1897 et s'est arrêtée au dernier trimestre de 2014. Certains aspects de la mine se sont poursuivis dans des conditions opérationnelles limitées, notamment le développement de la rampe souterraine. Une étude de faisabilité favorable a été achevée en 2017 et a indiqué un dossier technique et économique solide avec une durée de vie prévue de 20 ans.

En 2018, l'approbation a été reçue du conseil d'administration d'AngloGold Ashanti pour poursuivre le projet. Le projet de réaménagement a débuté fin 2018 et le premier or a été coulé au cours du quatrième trimestre 2019.

La phase 1 du projet de redéveloppement s'est achevée fin septembre 2020 et la production commerciale a commencé le 1er octobre 2020.

La phase 2, construction et développement de la mine, a été achevée en 2021.

La phase 3 du projet de redéveloppement est actuellement en cours pour développer l'infrastructure nécessaire pour soutenir la montée en puissance  de la production prévue à 5 000 tonnes par jour d'ici la fin de 2023.

L'amérioation des opérations a été retardée par l'arrêt temporaire des activités souterraines après un incident de chute de terrain en mai 2021. La production est restée suspendue pendant plusieurs mois pour permettre des revues et des enquêtes, mais a lentement repris dans la dernière partie de 2021.

L'amérioation des opérations a été retardée par l'arrêt temporaire des activités souterraines après un incident de chute de terrain en mai 2021. La production est restée suspendue pendant plusieurs mois pour permettre des revues et des enquêtes, mais a lentement repris dans la dernière partie de 2021.